…Voilà ce qu’il aurait peut-être dû, ou pu faire.

Au retour, arrivés à cet endroit qu’il aime tant sur l’itinéraire de montagne qu’ils ont emprunté,  ce belvédère dominant la vallée où, seul, souvent il est venu méditer, il se serait arrêtés puis lui aurait dit en substance :

« je te demande une faveur : donne moi ta main quelques minutes, le temps de s’imprégner  ensemble du silence du paysage, le temps de regarder tous les deux au loin dans la même direction, le temps d’avoir le même horizon, le temps de croire un instant que tu es la femme de ma vie, et puis je te rendrai ta main, et après ne sera plus comme avant pour moi, l’homme de 67 ans aura réglé son compte à celui de 17 ans »

Elle lui aurait peut-être donné sa main et ils seraient restés quelques minutes ainsi, le temps d’enterrer le jeune homme de 17 ans et son rêve inachevé avec…

Au risque d’en éveiller un autre !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s